L’avenir de ses relations avec la Chine va dépendre de la sensibilité: l’Inde

0
9

Pékin: l’Inde, lundi, que l’avenir de ses relations avec la Chine va dépendre de la sensibilité à la "les uns des autres'essentiel" et à bien gérer les différences est essentielle à la relation bilatérale de devenir un facteur de stabilité dans un monde incertain.

S’exprimant lors de la 4e Inde-Chine, le Forum des Médias, Ministre des Affaires étrangères S Jaishankar a déclaré que les dirigeants des deux pays avaient convenu que le "les différences ne doivent pas devenir des litiges".

Son discours est venu jours après la Chine opposé au Ladakh fait le Territoire de l’Union et a demandé à l’Inde et le Pakistan, pour éviter les actions qui "modifier unilatéralement le statu quo" et exacerber les tensions.

Jaishankar également exprimé sa préoccupation à propos de l’Inde'déficit du commerce dans les échanges bilatéraux et a appelé à un plus grand accès à l’Inde's pharmaceutiques et des produits et services dans le marché intérieur Chinois.

Jaishankar, qui a rencontré le Vice-Président Chinois Wang Qishan, le matin, a dit ils ont discuté de l’évolution de la situation mondiale et la plus grande de rééquilibrage qui reflète la montée de l’Inde et de la Chine en tant que deux grands pays en développement.

Se référant à sa rencontre avec le Ministre Chinois des affaires Étrangères Wang Yi, Jaishankar a déclaré que les deux parties ont discuté toute la gamme de questions, notamment la situation internationale, les aspects régionaux et les relations bilatérales.

Il a dit que les discussions ont été importantes que les deux côtés se préparer pour le Président Xi Jinping'visite de l’Inde pour le 2ème Sommet Informel, plus tard cette année célébrant le 70e Anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques de l’année prochaine.

Se référant au sommet informel entre le Premier Ministre Narendra Modi et le Président Chinois à Wuhan, en avril de l’année dernière, il a dit qu’il était "un rencontre historique" qui a fourni sens positif pour les relations bilatérales.

"Il est d’un commun accord que les deux la plus grande et la plus forte croissance des pays en développement, représentant près d’un tiers de la population mondiale, stable et équilibrée pour le développement de nos relations ne sera pas seulement bénéfique pour nos deux peuples, mais aussi un facteur de stabilité dans ce contexte mondial incertain. Nos deux pays ont des objectifs similaires en termes de fournir de meilleures possibilités pour nos peuples," at-il dit.

Jaishankar dit qu’il y a eu des progrès dans une relation globale depuis le sommet de Wuhan.

"Les deux pays conviennent que le maintien de la paix et de la tranquillité dans les zones frontalières est essentiel pour le bon développement de nos relations. Pour cela, les deux forces armées ont amélioré la communication et la mettent en œuvre diverses mesures de confiance," at-il dit.

Le ministre a déclaré qu’il est naturel que les voisins et les grands pays en développement qu’il y aurait des problèmes dans les relations bilatérales.

"l’avenir de L’Inde-Chine relation va évidemment dépendre de la sensibilité de chacun des autres'centre des préoccupations. Il est naturel, à la fois en tant que voisins et des grands pays en développement qu’il y aurait des problèmes dans nos relations. En gérant correctement les différences est donc vital. Que nos dirigeants ont convenu, à Astana, les différences ne doivent pas devenir des litiges. C’est la façon dont l’Inde et la Chine demeurent un facteur de stabilité dans un monde incertain," at-il dit.

Il a dit que la direction positive de l’existence de liens après le Sommet de Wuhan a ouvert les portes d’un monde de nouvelles convergences.

"de l’Exploitation et de la prise de notre lien à un nouveau niveau nécessite un fort soutien du public dans les deux sociétés. Les médias peuvent apporter une contribution majeure à cet objectif," at-il dit.

Jaishankar dit la relation économique entre les deux pays a connu des progrès.

"Le commerce bilatéral a augmenté, mais de notre déficit, qui est un sujet de préoccupation. Nous nous félicitons des mesures prises au cours des derniers mois par la partie Chinoise pour améliorer les importations en provenance de l’Inde. Ces efforts pourraient s’étendre pour inclure des mesures visant à permettre un meilleur accès pour nos pharmaceutiques et des produits et services dans le marché intérieur Chinois," at-il dit.

Se référant à la deuxième réunion du Mécanisme de haut-niveau sur la culture et les Gens d’Échanges co-présidé par lui, et le Ministre Chinois des affaires Étrangères, il a dit que c’était un résultat du consensus atteint entre le Premier Ministre Modi et le Président Xi Jinping lors du sommet de Wuhan.

"Il reflète notre accord commun que l’amélioration et le renforcement culturel et les échanges entre les peuples de contribuer au développement de nos relations bilatérales," at-il dit.